Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 06:22

En ce saint temps de Carême, efforçons-nous d’entrer dans les sentiments de regret de nos péchés, comme nous y invite la Sainte Eglise et unissons-nous à elle en récitant, le matin, l’hymne des Laudes et le soir, l’hymne des Vêpres.

 

Le matin

 

O sol salutis, intimis,

Jesu, refulge mentibus,

Dum nocte pulsa gratior

Orbi dies renascitur.

 

Dans tempus acceptabile,

Da lacrymarum rivulis

Lavare cordis victimam,

Quam laeta adurat charitas.

 

Quo fonte manavit nefas,

Fluent perennes lacrymae,

Si virga poenitentiae,

Cordis rigorem conterat.

 

Dies venit, dies tua,

In qua reflorent omnia :

Laetemur et nos, in viam

Tua reducti dextera.

 

 

Te prona mundi machina,

Clemens, adoret, Trinitas,

Et nos novi per gratiam

Novum canamus canticum. Amen.

 

Le soir

 

Audi, begnine Conditor,

Nostras preces cum fletibus,

In hoc sacro jejunio

Fusas quadragenario.

 

Scrutator alme cordium,

Infirma tu scis virium :

At te reversis exhibe

Remissionis gratiam.

 

Multum quidem peccavimus,

Sed parce confitentibus :

Ad Nominis laudem tui

Confer medelam languidis.

 

Concede nostrum conteri

Corpus per abstinentiam ;

Culpae ut relinquant pabulum

Jejuna corda criminun.

 

Praesta, beata Trinitas,

Concede, simplex Unitas,

Ut fructuosa sint tuis

Jejuniorum munera. Amen.  

           

O Jésus, soleil de salut, répandez vos rayons au plus intime de notre âme, à cette heure où la nuit ayant disparu, le jour renaît pour réjouir l’univers.

 

C’est vous qui donnez ce temps favorable ; donnez-nous de laver dans l’eau de nos larmes la victime de notre cœur, et qu’elle devienne un holocauste offert par l’amour.

 

D’abondantes larmes couleront de la source même d’où sortit le péché, si la verge de la pénitence vient briser la dureté du cœur.

 

Le jour approche, le jour qui est à vous, dans lequel tout doit refleurir ; que votre main nous remette dans la voie ; et nous aussi nous serons dans l’allégresse.

 

Que le monde entier s’humilie devant vous, ô Trinité miséricordieuse ! Renouvelez-nous par votre grâce, et nous vous chanterons un cantique nouveau. Amen.

 

 

Créateur plein de bonté, daignez écouter les prières que nous vous offrons avec larmes, au milieu des jeûnes de cette sainte Quarantaine.

 

Vous qui scrutez le fond des cœurs, vous connaissez notre faiblesse : nous revenons à vous ; donnez-nous la grâce du pardon.

 

Nous avons beaucoup péché ; pardonnez-nous à cause de notre aveu : pour la gloire de votre Nom, apportez le remède à nos langueurs.

 

Faites que la résistance de notre corps soit abattue par l’abstinence, et que notre cœur soumis à un jeûne spirituel ne se repaisse plus du péché.

 

Trinité bienheureuse, Unité parfaite, rendez profitable à vos fidèles le bienfait du jeûne. Amen.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by oblatio-munda
commenter cet article

commentaires

Nous Contacter

Oblatio Munda

rpguerard.JPG

« Il faut que dure sur terre l’Oblation pure,

l’Oblatio munda.

Certains me prêtent l’intention de vouloir “ sauver

l’Église ”. Je refuse au contraire de m’associer avec

ceux qui professent ce propos “ in directo ”.

Car Dieu seul, Jésus seul sauvera Son Église dans

le Triomphe de Sa Mère. De ce fait, je suis certain.

Je n’ai pas à savoir le “ comment ”.

Par contre, je crois devoir tout sacrifier, faire tout ce

qui est en mon pouvoir, pour que perdure sur terre

l’Oblatio munda ».

Mgr Guérard des Lauriers

(Sodalitium n° 13, mars 1988)

  Spiritual Father of Sedevacantsm

«  Je ne me suis pas fait prêtre pour

commettre des sacrilèges ».

Padre Joaquin Saenz y Arriaga, S.J.

   p.barbara

« Le devoir de défendre la Messe est

un honneur et c’est une grâce ».

Père Noël Barbara

  

vinson

« Nous avons un phare de vérité, c’est Rome !

Soyons des passionnés de Rome. Ayons pour

certain que celui qui est désaffectionné

de Rome est déjà tombé dans l’erreur ;

et qu’on ne peut être dans une erreur

(fondamentale, sérieuse) sans qu’il y ait

une désaffection pour Rome. Demandons

cet amour pour la Vérité et pour l’Eglise ».

 Père Georges Vinson

   

null  Le blog en espagnol

 

 

Recherche

Catégories